#

Equilibre & bien-être alimentaire

Se sentir bien à tous les stades de sa vie (enfance, adolescence, adulte actif, sportif, grossesse, ménopause, grand âge…) consiste en un bon équilibre entre son corps et son esprit dont les 5 piliers sont le sommeil/repos, les activités physiques et intellectuelles, les émotions et la nutrition.

Le déséquilibre d’un de ces piliers fondamentaux est capable d’entrainer la chute des autres…

Ainsi, la nutrition est reconnue comme l’une des composantes déterminantes de la santé.

Etre « bien dans son assiette » contribue au bien être en général (psychologique, intestinal, dermatologique…)  et à prévenir à long terme certains risques de santé inhérents à une mauvaise alimentation. (Obésité, cancers, maladies cardiovasculaires, diabète…).

Vous consultez :

  • Pour équilibrer votre alimentation
  • Car vous êtes enceinte
  • Pour votre enfant ou votre ado
  • Pour équilibrer un régime végétarien ou végan

Vous consultez pour équilibrer votre alimentation.

Equilibrer son alimentation n’est pas aussi facile qu’on le croit car il faut tenir compte de plusieurs paramètres : les préférences, les dégouts, le culture, le rythme professionnel, la vie de famille, l’état de santé. Consulter un diététicien vous aide à concilier ces différents paramètres afin de trouver petit à petit l’alimentation « qui vous convient le mieux ». Après un entretien d’une heure environ, un bilan alimentaire et des recommandations écrites vous sont remises. Il faudra au moins 1 ou 2 RDV de suivis, afin d’adapter mes conseils à toutes les situations et répondre aux questions que vous vous posez. Pour un coaching au long court, nous fixons autant de RDV de suivi que nécessaire.

Vous consultez car vous êtes enceinte.

La grossesse est souvent une étape déterminante du poids dans la vie d’une femme. La prise de poids est facilité durant cette période et en particulier sous la forme de réserves lipidiques, ressources énergétiques essentielles à l’allaitement. Les risques sanitaires Des précautions alimentaires doivent être prises tant dans le choix, l’hygiène ou la cuisson de certains aliments et boissons.

Ces 9 mois de gestation sont le moment idéal pour prendre de nouvelles habitudes alimentaires, motivée par le désir d’un bébé en pleine santé. Il convient de s’assurer que certains besoins nutritionnels sont parfaitement couverts tout au long de la grossesse.

Petits tracas et pathologies de la grossesse nausées, rassasiement précoce, sensation de faim permanente, constipation ou diabète gestationnel… sont autant de tracas ou pathologie que connaissent nombre de femmes enceintes et qu’il est possible, en partie, de traiter par des conseils diététiques adaptés. Les consultations diététiques permettent d’aborder ces questions et d’identifier un cadre alimentaire de référence qui permettra à toute femme enceinte de poursuivre sa grossesse en toute sérénité.

Vous consultez pour votre enfant ou votre ado.

Les consultations pour les enfants et adolescents ne consistent pas à leur appliquer un régime destiné à perdre du poids. La notion de « régime » et de « restriction » est délétère à long terme, pouvant favoriser le développement de troubles alimentaires ou de restriction cognitive. Il ne faut pas oublier que les enfants doivent devenir des mangeurs heureux et bien dans leur peau ! Sensibles au regard des autres et à celui des proches, la demande de perte de poids peut venir de lui même : il est alors nécessaire d’évaluer le bien fondé de sa demande, de le rassurer, de le guider et de prévenir les risques liés à la restriction. Il arrive également que les parents ou les médecins s’inquiètent d’une évolution pondérale anormale ou de comportements alimentaires inappropriés sans que l’enfant en ai conscience : il s’agira alors d’évaluer les comportements et les apports alimentaires tout en expliquant simplement à l’enfant les raisons de nos inquiétudes. La prise en charge alimentaire des enfants et ados implique la participation de la famille dans son ensemble. Il faut encourager à modifier les comportements inappropriés de l’enfant et parfois changer également les habitudes familiales, tout en gardant un oeil sur le développement statural de l’enfant concerné sans le stigmatiser.

Vous consultez pour équilibrer un régime végétarien ou végan.

Le choix d’un régime végétarien ou bien végan peut conduire à des carences s’il n’est pas bien mené. Ces carences nutritionnelles éventuelles concernent en priorité les protéines, le fer, le calcium, la Vitamine B12, le zinc, la Vitamine D. Je vous conseille pour intégrer à vos menus les aliments de substitution et ainsi équilibrer au mieux le régime alimentaire que vous avez choisi.