#

Recherche des preuves en nutrition

Image : AFIS

Recherche des preuves en nutrition et santé : Qui croire quand il est question d’information sur la nutrition ?

Il existe tellement d’informations sur le sujet, tellement de témoignages rapportés, qu’il est compliqué de s’y retrouver.

A qui dois je apporter du crédit ?

– A ce que rapporte mon meilleur ami en qui j’ai toute confiance, qui a suivi un régime et est convaincu de son absolue efficacité  ?

– A ma grand-mère, toujours pleine de sagesse qui sort toujours un remède ancestral de sa besace ?

– A mon énergéticien qui m’affirme que mon intestin est bloqué à cause d’un mauvais chakra ?

– Au spécialiste des soins « naturels » qui me prescrit un jus de citron chaud et des élixirs floraux bios sensés diminuer mon tour de taille, réduire mon appétit du sucre et traiter ma déprime ?

– A un professeur de renom, qui dans sa belle blouse blanche, me séduit par un pseudo discours savant sur l’intérêt de la médecine quantique ?

J’aime mon ami, j’adore ma grand-mère, je suis séduite par le jargon scientifique, je suis adepte du naturel, je suis captivée par la nouveauté, je suis sensible aux médecines anciennes et exotiques… !

Ne nous emballons pas, ne nous laissons pas embarquer par les messages de ceux qui renforcent nos inclinaisons premières. Relevons les arguments fallacieux tels que l’argument d’autorité, l’appel à la nature, à la tradition ou à l’exotisme, faisons attention à nos biais de confirmations ! En santé réfléchissons plus, réfléchissons mieux et restons pragmatiques : cherchons les preuves.

Les rumeurs, la sagesse populaire ou les témoignages font partie des plus bas niveau de preuve. Le plus haut niveau de preuve en nutrition (ou dans tout autre domaine auquel la démarche zététique peut s’appliquer) est le consensus scientifique. Rappelons toutefois que le consensus scientifique est valable à un instant T.

Ce consensus évolue au gré de l’évolution de la science, ce qui nous donne l’impression que « ça change tout le temps… » (peut être est ce une des raisons pour laquelle beaucoup ont de la défiance envers elle). A la différence d’un dogme immuable (en général intestable et invérifiable à l’instar d’une croyance ou de la foi), la science continue de travailler en affinant et précisant les concepts et les mécanismes du réel.

En nutrition comme dans tout autre domaine scientifique, les consensus sont établis à la lumière de l’analyse de l’ensemble des études disponibles et de leur niveau de preuve (niveau fort à faible). L’analyse de la bibliographie étant relativement exhaustive à un instant t, le consensus est vraisemblablement plus fiable qu’un témoignage ou que les affirmations d’un pseudo expert isolé.

Maintenant où trouver des recommandations et informations fiables en nutrition ? Pas sur Doctissimo ni Marie Claire. Je n’ai rien contre ces sites grands public mais les pigistes sont peu formés au journalisme scientifique et sont plus enclins au sensationnalisme. Les recommandations les plus sourcées proviennent des agences de santé nationales et internationales, des guidelines et d’associations professionnelles.

Voici quelques ressources plus fiables auxquelles professionnellement je préfère me fier afin de conseiller au mieux les patients. Ceci m’amène à donner peu de conseils sensationnels. J’adorerai détenir des clefs magiques permettant de régler les problèmes de chacun, mais il serait malhonnête de ma part d’asséner des conseils que je sais être aussi efficaces qu’un placebo (NB : l’effet placebo, ou effets contextuels, a bien un effet propre scientifiquement prouvé et non négligeable). En revanche lorsqu’on apportera la preuve de l’efficacité d’une de ces clefs, je la partagerai avec eux !

SITES RESSOURCES : OMS – FAO – HAS – ANSES – Réseau NACRE (cancer) – INCA (cancer) – INSERM – NICE (National Institute for Health and Clinical Excellence) – Santé Canada -Société canadienne de Pédiatrie -American Academie of Pediatrics -Société Francophone du diabète (diabète)….

Les associations professionnelles (ex : de pédiatrie, en gastro entérologie…).

RESSOURCES BIBLIOGRAPHIQUES pour rechercher les études sur différents sujets en nutrition :

Google Scholar – Cochrane – BMC – PubMed -DocCISMEF- RevMed (revue médicale Suisse)…

En conclusion : Entraînons nous à rechercher les preuves au bons endroits !!!